DEAFULA

Film

Un détective américain et un super-expert venu d'Angleterre s'unissent pour découvrir le responsable d'une série de meurtres sanglants. Or, Steve Adams, fils d'un prêtre et étudiant en théologie, serait-il le coupable idéal en tant que vampire, sourd de surcroît ?

En 1973, Peter Wechsberg réalise MY EYES ARE MY EARS, documentaire remarquable et remarqué sur l'apport essentiel des sourds dans la culture, l'éducation et la société en Californie. Il est aussi le créateur du premier programme télévisé en langage des signes. Il était donc tout désigné pour réaliser DEAFULA, premier film tourné en Signscope (en langage des signes donc). Cette production décontractée, ne se prenant pas trop au sérieux, propose tout de même un vampire (rôle tenu par Wechsberg lui-même sous le pseudonyme évocateur de Peter Wolf) dont le côté très théâtral fait passer le Dracula de Bela Lugosi pour un modèle de simplicité. Selon le producteur du film, qui est aussi (symboliquement sans doute) l'interprète du bon vieux Dracula en personne, les sourds aiment le côté « comédie légère » du film, les entendants non. Il est vrai que le second degré n'est guère écouté ces temps-ci.  

Auteur Peter Weschsberg
Pays USA
Année 1975
Durée 95'
Genre Fiction
Version Langage des signes
Couleur N/A
Format N/A
Thème SEANCE PSYCHOTRONIQUE : DEAFULA