GENET A CHATILA

Film

Un jour après le massacre perpétré par des miliciens libanais dans les camps de réfugiés palestiniens de Sabra et de Chatila, en septembre 1982, Jean Genet entre à Chatila. La nuit même, il écrit dans l’urgence son essai Quatre heures à Chatila, bloc compact de ce séjour d’entre les morts.

- En présence du réalisateur

L’image d’un passé proche et terrible, celui du massacre, est renvoyée à un passé où l’écrivain a connu la force du bonheur. C’est Un captif amoureux, chronique d’une autre temporalité, celle de six mois passés avec les feddayin dans les montagnes de Jerash et d’Ajloun en Jordanie.

Mounia, une jeune française d’origine algérienne retourne sur les traces de l’écrivain. A Chatila, auprès des survivants, puis à Amman et sur les rives du Jourdain, elle interroge le parcours de Genet, va et vient incessant qui se confond avec le nomadisme des Palestiniens en exil. Les textes de Genet, lus par la jeune fille, sont parfois interrompus et laissent place aux témoignages des survivants.

Auteur Dindo Richard
Pays Suisse
Année 1999
Durée 99'
Genre Documentaire
Version
Couleur N/A
Format N/A
Thème PALESTINE : FILMER C'EST EXISTER