Un exil dans l'espace

Film

« Où irons-nous, au-delà des dernières frontières ? » s’interroge le poète palestinien Mahmoud Darwich.

Dans Un exil dans l’espace, Larissa Sansour reprend la vision de Stanley Kubrick de 2001 Odyssée de l’espace et l’icône de l’astronaute américain Armstrong, premier à marcher sur la lune, et y répond en se projetant dans l’espace : c’est le déplacement total, signe du destin palestinien. Mais c’est aussi l’histoire optimiste de l’humanité, une victoire technologique, un drapeau qui se plante comme affirmation ultime de la nation mais à signification universelle : « Un petit pas pour un Palestinien, un bond de géant pour l’humanité » dessine une utopie.

Si nation veut dire une « communauté imaginée », comment en imaginer une face à un projet de dépla-cement forcé et de morcellement qui raye tous les repères de la mémoire, et surtout le territoire, sur les-quels l’imagination se fond ?


L’œuvre de Larissa Sansour, photographe et artiste vidéo palestinienne, ne cesse de revisiter cette question.


Elle est née à Jérusalem et a étudié l’art à Copenhague, Londres et New York. Ses images grandioses et drôles mélangent la réalité et la complexité de la vie en Palestine à un langage visuel habituellement associé aux emissions tv de divertissement ou aux films de western et d’horreur, pour créer des univers parallèles dans lequels on peut décoder un nouveau système de valeurs.


Ses oeuvres sont exposées dans le monde entier: galeries, musées, festivals, revues d’art.


Sa dernière création (août 2012), Nation estate, com-binant photographies et video, imagine l’Etat palestinien réduit à un gratte-ciel où les étages sont des lieux de mémoires : Jérusalem y est au 13ème étage, Bethlehem, ville natale de l’artiste, au 21ème. Solution politique à la hauteur de l’absurde du discours contemporain ?


Ce travail en cours de réalisation reçoit un appui inattendu d’un coup de censure scandaleuse : en 2011, le groupe français Lacoste, sponsor du Prix Lacoste-Musée de l’Elysée (Lausanne) pour lequel trois esquisses d’une création doivent être présentées, a décidé d’éliminer ses photos de la compétition parce que « trop pro-palestinienne »

Auteur Larissa Sansour
Pays Palestine
Année 2009
Durée 5'
Genre Essai
Version VostFr
Couleur Couleur
Format video Beta
Thème Palestine : Filmer c'est exister