Boxing gym

Film

Austin, Texas. Richard Lord, ancien boxeur professionnel, a fondé son club de boxe Lord’s Gym il y a seize ans. Des personnes d’origines, de classes sociales et d’âge différents s’entraînent dans ce gymnase : hommes, femmes, enfants, docteurs, avocats, juges, hommes et femmes d’affaires, immigrants, boxeurs professionnels ou aspirants professionnels côtoient de simples amateurs et des adolescents en quête de force et d’assurance. Le gymnase est une illustration du «melting pot» à l’américaine où les gens s’entraînent, se parlent, se rencontrent...

Ce film passionnant est une étape supplémentaire dans la quête sociologique de Frederick Wiseman, un des plus grands documentaristes américains de l’histoire du cinéma. Sa méthode : l’observation silencieuse, patiente. Le sens du temps et du tempo. Pas de commentaire, pas de « personnage central». Mais des bribes de vie, happées sur le vif, et une ambiance. Les conversations, les plaisanteries et les confidences dessinent une mosaïque singulière et révélatrice des caractères et des comportements. Affrontement ritualisé, sublimé, la boxe se substitue à la violence et à la tension des rapports sociaux hors du gymnase. Wiseman la filme en chorégraphe, avec le même brio, le même art du cadre et du montage que dans LA DANSE, LE BALLET DE L’OPERA DE PARIS. Mouvement perpétuel des corps qui s’accordent et s’affrontent, tension, détente, temps, contretemps. Des muscles se nouent, des pieds virevoltent. D’une scène à l’autre, une simple séance de pompes, un banal entraînement sur le ring se muent en ballet harmonieux, mécanique de grâce et de puissance.

Auteur Wiseman Frederick
Pays Etats-Unis
Année 2010
Durée 91'
Genre Documentaire
Version v.o. s.-t. français
Couleur Couleur
Format 35mm
Thème