Nous, princesses de cleves

Film

Durant une année scolaire, celle du Bac, une vingtaine d’élèves d’un lycée marseillais classé ZEP – « Zone d’Education Prioritaire » - découvrent et s’approprient le roman de Madame de Lafayette « La Princesse de Clèves ».

Contrairement à un Nicolas Sarkozy traumatisé par la lecture apparemment laborieuse de cette oeuvre « sur laquelle » il a souffert et qu’il juge inutile de faire lire à des futures guichetières, les protagonistes du film parviennent non seulement à analyser ce texte complexe, mais à le mettre en perspective par rapport leur propre condition.

NOUS, PRINCESSES DE CLEVES, grâce à un éclatement des points de vue, procède à une réactualisation passionnante de ce roman du XVIIe siècle en évitant les pièges du « film sur l’éducation ». La caméra de Régis Sauder ne se contente pas d’accompagner la progression de ces adolescents dans le cadre scolaire, elle confronte également ces derniers à leurs parents, les parents au texte, le texte à leur expérience personnelle. C’est dans ces interventions où le langage se fluidifie, où les pensées se déploient, que l’oeuvre est la plus vivante et universelle, les adolescents parvenant à analyser brillament le texte tout en jetant un regard critique et lucide sur leur approche personnelle des thèmes abordés (amour, famille, renoncement). Or, ces réflexions passionnantes, touchantes, souvent drôles ne prennent forme que dans la sphère privée. Dans le contexte d’examen, les mots manquent, l’esprit se bloque et l’enseignante prend des allures de juge. C’est là la réussite de ce film : Pointer un grave disfonctionnement du système éducatif dans son ensemble en discréditant l’idée dangereuse selon laquelle les jeunes des quartiers à la population issue de l’émigration ne seraient pas dignes d’apprécier un des piliers de la littérature française.

Auteur Sauder Regis
Pays France
Année 2010
Durée 69'
Genre Documentaire
Version v.f.
Couleur Couleur
Format 35mm
Thème

Error: [8192] mysql_connect(): The mysql extension is deprecated and will be removed in the future: use mysqli or PDO instead in /home/clients/65ae49b02edc850f2a828691743cfaa6/old/framework/class/Database.php at line 21