Useless

Film

Trois endroits (Canton, Paris, Fenyang), trois exemples sur la façon de traiter les vêtements. Comment sont-ils fabriqués, comment sont-ils vendus, comment sont-ils rapiécés ? Comment, finalement, représentent-ils une seconde peau, plus au propre qu’au figuré ?

Chaque film de Jia Zhang Ke ne laisse pas indifférent. Avec son regard neuf, parce que ni cynique ni professoral, sur notre monde, il est normal qu’il propose des documentaires originaux et réflectifs. USELESS fait suite à DONG, film sur le peintre Liu Xiaodong, déjà parcouru d’un propos social (l’artiste crée une série de peintures sur le monde ouvrier). C’est cette fois-ci la styliste Me Ka qui a fait office de déclencheur dans la réalisation de ce documentaire. Créatrice de la collection Wu Yong (titre original du film), elle a servi, par son travail, de muse à Jia Zhang Ke qui a vu dans ses créations une réflexion sur les réalités sociales de la Chine. Les questions que pose le réalisateur sont multiples et montrent que les vêtements, au-delà de la mode, sont intrinsèquement liés à la folie des hommes. Une fois de plus, Jia Zhang Ke se révèle l’un des plus brillants artistes pour mieux comprendre ce qui nous entoure, pour voir plus loin que les simples apparences.

Auteur Zhang-ke Jia
Pays Chine
Année 2007
Durée 71'
Genre Documentaire
Version v.o. s.-t. français
Couleur Couleur
Format video Beta
Thème